Archives mensuelles : septembre 2014

Leçon 1

Le géorgien utilise un alphabet qui lui est propre. Introduit sans doute pour les besoins de la christianisation, on lui prête bien sûr des origines millénaires. La forme que nous utilisons date du XIème siècle.

Deux voyelles :

i

a

Nota bene : il n’y a pas de majuscules.

Avec ça, on peut écrire ია (la violette) et აი (tiens ! voici !) qu’on prononce comme on écrit : ia et (bien articuler les deux lettres)

ია

la violette

აი

tiens !
voici !