Archives mensuelles : septembre 2015

Un tour en Mingrélie

Illustration :  Village mingrélien – Dessin de Taylor, d’après une photographie.

UN TOUR EN MINGRELIE

PAR MADAME CARLA SERENA.

1876-1878 – TEXTE ET DESSINS INEDITS

Tiré du « Nouveau journal des voyages », ce texte relate le voyage en Mingrélie de madame Carla Séréna au XIXème siècle.

I

En quittant Koutaïs, je laissai les Iméréthiens tout à leur dévotion. Par une dernière prévenance courtoise, le gouverneur me fit escorter jusqu’à Novo-Senaki, station située sur la ligne de Tiflis à Poti. Il avait préalablement annoncé mon arrivée au chef du district, qui vint à ma rencontre, suivi d’un cortège de porteurs de lanternes, et de plus m’amenant un bon cheval, car, bien que la maison de cet officier russe, où j’allais loger, fût en face de la gare, la neige et et la boue étaient d’une telle épaisseur que l’aide d’une monture me fut fort utile. Lui et sa femme, une très jolie mingrélienne, me firent l’accueil le plus amical et se constituèrent mes cicerones.

Leçon 2

Voici la première consonne : elle se prononce comme la lettre « t » mais avec une expiration marquée (comme le θ  grec, thêta).

t

Vous n’avez plus qu’a composer cette consonne avec vos deux voyelles, comme b-a ba. Ainsi vous obtenez თ-ი თი (ti) et თ-ა თა (ta).
Quelques mots :

თითი

ათი

თითა

თათი

le doigt

dix (10)

la grappe

la patte

Et vous pouvez dire ainsi :

აი თითი

 

აი თათი

 

ათი თითი

voici le (un) doigt

voici la (une) patte

dix doigts

Nota bene : Il n’y a pas d’article en géorgien. On ne distingue pas le et un. Le pluriel n’est pas marqué après un nombre.

Le lecteur qui discernerait une erreur dans ces leçons, en français comme en géorgien, est aimablement prié de les signaler. Toute correction sera bien accueillie.